Marraine La Bonne Fée, tu peux aller te rhabiller, feignasse!

 

 

Attention, chastes oreilles raffolant de conte de fée, s'abstenir! Certaines révélations risquent de heurter les âmes sensibles, avides de fleurs bleues...

Tout le monde connaît Cendrillon, cette pauvre fille et son destin tragique, son prince, sa robe, ses souliers, blablabla... Et tout le monde se souvient de cette scène, cette fillette, désespérée, pleurant dans le jardin, sur le banc, ne pouvant pas aller au bal..... Quelques étincelles et hoooooooooooop, Madame entre en scène, La dame....LA marraine la bonne fée. Et que fait-elle? mis à part tranformer tout le potager et la ménagerie incluse?....elle fabrique une nouvelle robe, une robe de princesse! Wouahouuu. ET grâce à quoi? ....sa baguette magique....

Sa QUOI???? SA BAGUETTE MAGIQUE????? Mais cooooooomment ça? Comme ca là, hop hop, ni vu ni connu, j't'embrouille avec ma formule et mes étincelles et voilà! M A R R A I N E  L A  B O N N E  F E E. Si c'était vraiment une marraine la bonne fée, elle aurait: commandé consciencieusement  des tissus en restant des heures devant son ordi, indécise. Elle aurait bavé devant ce patron et se serait arraché ses cheveux blancs devant ce texte d'explications obscur. Elle aurait fait des kms et des kms de fronces, maudissant ce taffetas assez épais et qui s'éffiloche de façon énervante. Elle aurait été au moins trois fois chez la mercière pour trouver le bais qu'il faut, le galon joli mais pas trop cucul. Elle aurait rongé tous ses ongles en ce demandant "c'est joli? est-ce que ca va lui plaire? Est-ce assez petite fille mais pas trop clinquant?". Elle se serait maintes fois piqué les doigts avec toute cette satanée couture à la main. Elle se serait fait des noeuds au cerveau pour y insérer un scratch car elle n'aurait pas eu l'idée de tout simplement allonger un des "dos". Elle aurait imaginé sa jolie filleule, frimousse blondinette, dans cette robe, ornée d'une petite couronne de fleurs, au moins une dizaine de fois. Et elle aurait remit son paquet à la Poste en croisant tous ses doigts pour qu'il arrive à bon port.....

Mais non, elle, hop, v'là-ti pas qu'elle nous chante sa formule magique à deux francs 6 sous, elle nous dégotte une robe de princesse, comme ça, sans aucun souci, aucun tressaillement, limite sans motivation hein..... comment ça je pousse un peu?

N'ayant pas de baguette magique, et n'étant pas une grosse feignasse, voilà donc ce que j'ai envoyé à ma chère filleule pour ses 4 ans, elle qui rêvait d'avoir une robe de princesse pour se déguiser.

 

 

IMG_4416

IMG_4427

 

IMG_4417  IMG_4426

 

IMG_4436  IMG_4421

 

IMG_4443

 

IMG_4431             IMG_4428

 

 

les essayages de ma fille chez les grands parents:

IMG_4383 

 

IMG_4397

 

IMG_4391

 

IMG_4395

 

IMG_4380

 

Il faut quand même quelques explications plus terre à terre.... J'ai trouvé ce patron bien plus difficile que ce que j'imaginais! 6 ans de couture, mais j'en ai bavé! Taille 6 ans, histoire qu'elle en profite (et que je ne lui en fasse pas une tous les ans!!), sachant qu'elle allait forcement être un peu large et longue au début. En tissu j'ai choisi un taffetas "prune" de chez Ma Petite Mercerie, associé à un tissu doux, opaque et brillant trouvé sur la fibre créative, un super tissu vert au reflets violets.  Du biais en satin pour des ourlets rapportés au bas de la jupe et des emmanchures. Les élastiques de bras ont été posés AVANT d'assembler les manches au corsage. Un jupon rose fushia du Marché St Pierre et une petite couronne de fleurs sur fil métallique, recouvert d'un ruban de satin.

Les difficultés résidaient dans le casse tête que je me suis imposé! je voulais trouver un moyen d'assembler sans couture à la main.... Donc j'ai beaucoup usé du découd-vite pour voir que la couture à la main était un passage obligatoire! Les fronces sont un moment de grande solitude face à ces mètres de tissus; je recommande de faire "deux fils de fronces", chacun partant du milieu de la jupe, histoire que s'il casse, qu'il ne faille pas tout refaire ;-) ! La pose du scratch était un moment délicat mais pas difficile, je voulais juste qu'il ne se voit pas, donc j'ai fait pas à pas. Comme j'avais déjà coupé les "dos", j'ai du ajouter une patte, sinon j'aurais tout simplement augmenté un des dos de 3 cm.Voilà, en fait, j'ai trouvé ce patron difficile car je trouvais les explications assez....succinctes et indigestes sans schémas... merci aux citrocopines qui ont gentiment répondu à mon appel au secours! Mais j'en suis venue à bout...sans baguette magique!

 

  

C'est donc tout naturellement que je dis:

Marraine La Bonne Fée peut aller se rhabiller! d'ailleurs, c'est quoi cette tenue qu'elle a....?!

 

Et puis vous savez le meilleur dans tout ca? MOI, j'ai des aaaaah et oooooh au téléphone par ma copine, et un "j't'adore pour la vie" de ma filleule, et ça, rien que pour ça, je suis bien contente de ne pas avoir de baguette magique.....et de ne pas m'habiller avec un capuchon bleu limiiiiite ridicule!