Petite philosophie de couture.....

 

 

Comment ca j'ai le temps de rien? Comment ca cela fait presque 3 semaines que j'ai annoncé mon prochain post? Comment ca c'est déjà l'automne? Mais comment ca.....????

Le temps avance, nous file entre les doigts, nous pousse en avant, le temps nous échappe.... allons allons, que de choses faites pourtant! Certes, le blog n'avance pas, c'est certain, mais bon, la rentrée, les nouveaux emplois du temps, la vie sociale qui reprend son cours et ca, punaise, que c'est boooooon! Et en prime un petit we improvisé en famille dans la maison aux volets bleus. Alors tout de même, le temps file mais nous en faisons quelque chose, heureusement!

Et il est temps pour moi, de vous montrer une couture estivale (!), réalsiée pour moi cette fois!

Lorsqu'il y a quelques mois, je réalisais la jolie petite robe rouge/coquelicot pour ma filleule, patron Paris de C'est Dimanche, je me suis demandée, comme certaines d'entre vous je suis sûre, pourquoi je n'essayerais pas d'en faire une pour moi?! Bon, j'ai mis un certain temps à me lancer, les tissus, les couleurs, quel patron comme point de départ, et surtout trouver la bonne dose de courage pour se lancer en se disant que ca pouvait aussi très bien finir dans la poubelle..... courage quand tu nous tient!

Je voulais, une petite robe noire, MA petite robe noire, celle que toute femme devrait avoir dans son dressing armoire, alors j'ai acheté du tissu chambray noir, car c'est un tissu que j'aime énormément coudre et qui, bien qu'il soit un uni, n'en est pas vraiment un, et qui renvoie très bien la lumière. Donc mon idée était: une robe noire, et une robe qui s'inspire trèèèès largement de la robe Paris de c'est Dimanche, patron pour petite fille.

Ok, jusque là, ca va, ce sont des idées, des envies. Passons à l'étape de la confection, là c'est une autre paire de manche. Quel patron? Quelle forme, vraiment? J'ai décidé de ne pas mettre de plastron, charme fou de ce modèle, mais je ne souhaitais pas de col rond et le plastron aurait alourdi la robe, pour moi tout du moins. Alors encolure V. Mais pas question de toucher à la "jupe" du patron d'origine de la Paris, car c'est ca que j'aime, en taille basse et les plis creux. J'ai jeté mon dévolu sur le patron C du livre japonais "les couleurs françaises" (mais je vous assure que dedans c'est bien écrit en jap), une bonne base car encolure V et des pinces poitrine, car pas envie d'un sac à patate.

Et là, première erreur: le choix de la taille! Il va falloir que mette un post it dans tous mes livres jap "ne plus prendre la taille 13". Je suis large d'épaule certes, mais je fais un 40. Cela dit, il m'est parfois arrivée de me sentir à l'étroit au niveau des épaules et sous les bras avec certains patrons. Du coup ma philosophie (car oui quand on parle de couture, cela frôle la philosophie par moment) est de prendre une taille 13 en me disant "je réajusterai bien après, mieux vaut prendre trop grand que trop petit, sinon c'est foutu". Donc la taille 13 était bien trop grande, devant, derrière, partout. En gros, en retaillant je ne sais pas combien de fois j'ai bien retomber sur une taille 11, au moins! le devant avec les pinces me plaisait, mais le dos baillait, n'était pas ajusté, c'est alors que, oh my god, j'ai osé pour la toute première fois, faire des pinces dans le dos, assez freestyle, mais au final c'était nickel!

Est ensuite venue la pose du passepoil, élément indispensable dans ma couture actuellement, et puis, je voulais quand même des éléments bien NOIRS sur ma petite robe noire. Ma deuxième erreur fut celle de ne pas arriver à bien jauger à quelle hauteur devait commencer la "jupe". Mystère.... quand on n'a pas le patron fait de A à Z. Elle est, d'après moi, à 1 ou 2 cm trop basse, mais bon.... La partie la plus galère a été le passepoil au dessus de la jupe; j'avais tout bien fait, le passepoil faisait tout le tour de la jupe, il n'y avait pas de couture, sauf qu'en essayant, aaaarghhh, la partie jupe ressemblait à un abat-jour, genre de cloche ou cerceau de jupon, car en fait la robe était bien trop large. Gros coups de ciseaux sur les côtés, et donc une couture inévitable sur le passepoil, mais au final ca tombe bien mieux (c'est pas très clair tout ca mais bon.....)

Autres détails: j'ai redessiné les fausses poches, j'ai mis du passepoil aux épaules, les plis creux sont un peu maintenus sous les poches et c'est tout!

 

Alors au final, je l'adore cette petite robe. Noire, courte et facile à mettre, c'est exactement ce que je voulais!

 

de la philo sur cintre?

IMG_2322

 

IMG_2326

 

 

 

 

 

IMG_2327

 

IMG_2329

 

IMG_2330

 

IMG_2325

 

IMG_2323

tissus chambray noir Ma Petite Mercerie

 

de la philo portée?

IMG_1887 - Version 2

IMG_1877

IMG_1875

IMG_1871

 

Vous aurez compris, en analysant la longueur de ce post, l'engoument de mon égo pour cette réalisation! Pour une robe qui, à un moment, grâce à ma philosophie du "+ vaut mieux que -" a bien faillit finir à la poubelle, et bien me voilà  très contente d'avoir persévéré!